↑ Retour à Ordre et R.E.P.

Déclaration de Principes

Partager

 

 

Les feuillets jacobites

réverbère
Thème

Déclaration de Principes                                                                                

 

Déclaration de Principes des Jacobites présentée par le Suprême Conseil d’Orient et d’Occident du Rite Ecossais Primitif

C’est en toute connaissance et prise de conscience que les Hommes et les Femmes, qui rejoignent l'Ordre, – Initiés ou Affiliés – adhèrent et souscrivent aux Règles garantes de l’Honneur et de la Probité des Jacobites.

Par leur engagement et leur adhésion, ils auront à respecter scrupuleusement les fondamentaux de l’Ordre ci-après définis en quinze Principes.

  1. Les Maçons de l’Ordre travaillent à la Gloire du Grand Architecte de l’Univers.
  2. L’Ordre a pour devise : ‘‘Vie, Lumière, Amour’’ et la devise du Rite Ecossais Primitif est '' Primigenius more majorem''.
  3. Placés sous la protection de l’Ordre, les Loges et Ateliers sont des lieux paisibles et neutres dans lesquels les passions humaines ne sauraient avoir accès, parce qu’il ne saurait être question d’aborder, ni même d’envisager en son sein, la moindre approche ou suggestion ayant trait à des sujets profanes relevant des questions sociétales, économiques ou politiques, voire des intérêts particuliers et individuels.
  4. Fidèle aux principes fondateurs légués par ses prédécesseurs, l’Ordre rappelle que la Franc-Maçonnerie de tradition n’a ni dogme, ni théologie et ne saurait être comprise comme une entité confessionnelle, pas plus qu’un substitut de religion.
  5. Par voie de conséquence, l’Ordre ne propose aucun système de foi qui lui soit propre. Les travaux de ses Ateliers n’ont pas vocation à conduire au salut, ni tenter de réunir les religions entre elles ou de promouvoir la croyance en un Dieu composite.
  6. Nos Loges et Ateliers rassemblent des Hommes libres, épris du désir de perfection, qui s'unissent pour constituer une communauté de Travail et de Réflexion propice à leur enrichissement dans un parcours initiatique. Ils choisissent la voie qui leur correspond le mieux : masculine, féminine ou mixte.
  7. Conformément aux Obligations solennelles dictées par l’Ordre, tous les Maçons (Initiés, Affiliés, Officiers et Dignitaires) prêtent leur Serment sur les trois Grandes Lumières de la Franc-Maçonnerie présentes sur l’Autel des Serments, dont la première est la Bible suivie de l’Equerre et du Compas.
  8. Pour sauvegarder l'intégrité de la Maçonnerie en la Vieille Ecosse au travers du Rite Ecossais Primitif, tel qu'il fut réveillé par Robert Ambelain (cf. article 2 des Statuts de l'Association Les Amis de la Vieille Ecosse et Titre I des Règlements Généraux), et perpétuer la Transmission initiatique du XVIIe siècle, l’Ordre s’appuie sur les Constitutions de 1720 (Ordonnances) rédigées par George Payne, sans ignorer les Anciens Devoirs et Règlements, Landmarks et Basic Principles (1989).
  9. Le Suprême Conseil d’Orient et d’Occident du Rite Ecossais Primitif s’interdit de se placer de quelque manière que ce soit en position de subordination à tout autre formation de fait ou de droit (articles 15 et 16 des statuts de l'Association).
  10. L’Ordre, garant de la spécificité du Rite et de la régularité des Travaux conduits sous les auspices de l'Ordre du Rite Ecossais Primitif, s’engage à maintenir la flamme d’une Maçonnerie authentiquement traditionnelle.
  11. Tous accommodements, modifications, altérations, corrections aux Rituels sont purement et simplement proscrits.
  12. Les Travaux des Ateliers de l’Ordre sont par définition à vocation initiatique et ne portent que sur des thèmes dont la contribution au but même de la Franc-Maçonnerie est affirmée. L’Ordre encourage les travaux de recherche en vue de la constitution d’un référentiel du patrimoine historique du Early Grand Scottish Rite ; toutefois, s’agissant d’un vœu de l’Ordre, cette option est laissée au libre choix des Loges et de leurs membres.
  13. Outre le symbolisme emprunté à l’Art royal, les travaux, études et recherches sont élargis aux thèmes qui se rapprochent des sciences dont l’Art et l’Archéologie, la philosophie, la spiritualité, l’histoire des civilisations et la mythologie.
  14. L’entraide et la bienfaisance figurent parmi les règles qui gouvernent les Francs-Maçons de l'Ordre. Elles méritent d’être exercées avec discernement pour une efficacité pérenne et sans dérive vers une complaisance hâtive aux effets incertains. Elles obligent à une discrétion mesurée pour éviter toute interprétation mal comprise qui aurait pour conséquence de heurter la sensibilité et la pudeur devenues fragiles chez toutes personnes en souffrance.
  15. Hors du Temple, les Maçons sont appelés à poursuivre leurs efforts vers le Bien et à garder une conduite exemplaire et irréprochable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


8 − = six

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>